Politique cyclable au Havre : des paroles aux actes, la voie est parfois sinueuse…

Si la communication de la municipalité du Havre (et de la Codah dans son sillage) sur sa politique en faveur du vélo paraît bien huilée, les actes laissent apparaître quelques grincements…

Ainsi, nous apprenons par la presse havraise que la municipalité a décidé de privatiser le service Vel’H en le confiant dès 2019 à LIA.
Ce service de « location gratuite » permettait aux Havrais de se remettre en selle sur une période longue (de 3 mois à 1 an) et ainsi de pouvoir découvrir tous les atouts du vélo en ville. Et cela débouchait bien souvent sur l’achat d’un vélo…
Rendre ce service payant va bien évidemment limiter cet aspect pédagogique et à terme limiter le développement de l’usage du vélo.
La politique en terme d’infrastructure est aussi chaotique : pas de continuité dans les itinéraires, pas de réelle volonté d’investissement pour surmonter les coupures que sont les voies rapides ou grandes artères urbaines, pas de perspectives pour multiplier les franchissements de la costière, peu ou pas d’entretien des voies existantes…

Le collectif LH Vélorution continuera ses interventions en faveur des déplacements doux (vélo mais aussi marche, trottinette, rollers…) et invite les Havrais qu’ils soient cyclistes ou non à venir débattre au Sirius le jeudi 7 juin à 20h45 autour du film suédois « Bikes vs Cars » sur le thème « La place du vélo dans la ville d’aujourd’hui et de demain ».

Le collectif organise également le samedi 9 juin une « balade manifestive» pour faire entendre la voix des cyclistes.
Départ Mairie de Montivilliers à 14h30, Mairie d’Harfleur à 15h ou Mairie du Havre à 16h.

Le Collectif LH Vélorution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *